La vie de voyante illustrée


Et si aujourd’hui pour changer un peu je te proposais un petit article de mon cru. J’ai remarqué que beaucoup de mes confrères écrivaient des livres. Non pas que je n’y ai jamais pensé, mais je me dis souvent à quoi bon proposer un énième ouvrage sur la médiumnité quand le sujet a déjà été de multiples fois exploré avec brio par d’autres. Je ne me voyais pas non plus te résumer ma vie quand celle ci me semble terriblement banale.


Ha oui, c’est vrai, je suis voyante en Alsace ! Et ça, potentiellement c’est un peu moins banal…

Mais être voyante c’est quoi au juste ?


C’est avant tout pratiquer un métier. Et je t’avoue que tout comme toi, en dehors de mes heures de travail, il m’arrive bien souvent de l’oublier ce métier. Sauf que ces oublis sont en général de courte durée.


Depuis quelques temps je me suis mise à griffonner pour raconter tous les paradoxes de la vie de voyante… Et je te partage ici mes petits dessins.



Voyance à toute heure


Et oui, c'est être sollicitée à toute heure.

Beaucoup de gens adressent leur demande tard le soir, ou à des heures improbables le matin. Mais grâce au répondeur, votre voyante alsacienne ne loupe rien!!!

Eh oui, comme je suis une personne bien réelle, tout comme vous, je mange, je dors parfois et j'ai des jours de repos. J'élève également mes enfants et il m'arrive aussi d'être malade.



Les voyantes sont sages et zen en toutes circonstances


Vraiment? Mais non, voyons! Soyons réaliste!

Ce n'est pas parce que je vous accueille dans un environnement calme et apaisant que je suis toujours parfaite. Si tu le penses encore, c'est que tu ne m'as pas vue arriver en retard le matin à l'école primaire, avec une haleine de chacal, les cheveux en bataille que je n'ai pas eu le temps de sécher, avec mon pull de la veille recyclé en vitesse en suppliant le petit dernier de se dépêcher: "T'as déjà mis un quart d'heure à enfiler tes chaussures! Mais comment se fait-il que tu n'aies pas encore fermé ta veste?", tandis que le cadet se rend compte qu'il a oublié ses lunettes!!!

Eh bien non, travailler dans le bienêtre n'empêchera jamais personne de piquer une crise de nerfs en privé. Etre voyante c'est surtout être une femme comme les autres à deux ou trois détails près.




Des clients parfois bizarres


Oui, on rencontre de tout dans tous les métiers et la voyance ne fait pas exception. Je fais toujours de merveilleuses rencontres et ai vraiment de l'affection pour la plupart de mes clients. Chaque entretien est un cadeau... Mais parfois, on rencontre quelques bizarreries.

Ainsi il m'est arrivé il y a une bonne dizaine d'années de faire une séance avec un monsieur qui avait une drôle d'activité professionnelle. Je voyais à travers les cartes que son activité était lucrative mais risquée voir pas très légale.. Il m'a avoué alors qu'il débutait un trafic... de drogue. D'autres ont des demandes plus saugrenues... et certains même iraient beaucoup trop loin.

Dois-je rappeler que je fais de la voyance, et non de la sorcellerie? Donc non, je ne peux pas faire revenir un amoureux parti. Je ne peux que constater. D'ailleurs auriez-vous encore confiance en moi si vous saviez que j'effectue des travaux occultes sur vous pour le compte de votre ex???


A coté de ça je ne compte plus les mères de familles courageuses qui se lançaient dans de belles aventures professionnelles pour élever leurs enfants, les femmes qui sortent courageusement de leur zone de confort pour s’élever, toutes ces personnes âgées qui découvrent le véritable amour et qui s’y lançaient avec toute la fraîcheur de l’adolescence, les jeunes hommes déterminés à devenir des hommes de valeur, les papas solo qui s'emploient à donner le meilleur d'eux-mêmes… Soit une multitude de richesses inestimables.



Des collègues pour bien rigoler!


Qui a dit que les médiums étaient obligés de se tirer dessus à coup de sortilèges et de magie noire? Certains effectivement jouent à se dénoncer pour un oui et pour un non et à s'envoyer des barrières énergétiques en tous genre. Mais personnellement je ne rentre pas dans ce genre de batailles. Je suis présente dans de nombreux salons en Alsace et dans le Grand Est. L'occasion pour moi de rencontrer mes "concurrents" et d'autres acteurs du bienêtre dans le Haut-Rhin principalement. Et j'ai rencontré des collègues médiums formidables. C'est d'ailleurs sur l'un de ces salons que j'ai commencé à griffonner ces petits dessins que je m'amusais à envoyer aux autres médiums entre les rencontres. D'ailleurs je ne loupe jamais l'heure de l'apéro avec les collègues.

Et c'est aussi l'occasion de rencontrer de multiples professions, de connaitre de chouettes boutiques. Et de garder de beaux souvenirs.

Eh oui, on a aussi notre humour dans le milieu! Tout comme les profs et les infirmières. Et parfois, après toutes ces belles rencontres, on est épuisée!!!

Parfois on doute. on aurait envie de tout lâcher pour partir en vacances loin. Et puis très vite on reçoit de la gratitude de la part de nos clients. On se rappelle pourquoi on a choisi ce métier. On se sent enfin utile à quelqu'un.

Et puis on a envie de griffonner un petit dessin, juste pour rire.


Si cet article te plait, n'hésite pas à le partager et à me le dire dans les commentaires.


Tu peux aussi me suivre

sur Facebook ou INSTAGRAM


et découvrir mes lives le premier mardi du mois



59 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout