Comment devient-on voyante?

Dernière mise à jour : 26 sept. 2021


Hello hello !

Aujourd’hui en guise d’article, je te propose un billet d’humeur ou un partage d’expérience si tu préfères.


Premièrement, je voudrais être claire, je ne suis pas du tout à l'aise avec le terme "voyance". Je suis d'abord tarologue et préfère utiliser le terme "développement personnel".


Régulièrement lors de mes consultations ou lorsque j’évoque mon activité, une même question revient de la part de mes interlocuteurs. C’est une question qui semble simple à première vue mais qui en réalité est un peu plus complexe. Il m’est souvent difficile d’y répondre en seulement deux mots. Et cette question méritait bien que je te fasse un sujet pour te partager un peu de mon vécu.



Mais avant ça, laisse moi te dire la chose la plus importante à mes yeux aujourd’hui. Cet article m’a été clairement inspiré par les clients que j’ai rencontrés dans mon cabinet près de Colmar. Je dois t’avouer que chaque personne est pour moi une rencontre puissante, touchante et unique. Si mon métier consiste à aider les autres à s’élever et à avancer plus facilement, l’échange qui se produit lors d’une consultation me porte véritablement. Je ne serais pas celle que je suis sans la confiance accordée par chacun.

« Mais comment devient-on voyante ? »

Alors la première observation que je veux te partager, c’est :


Qui pose cette question ?


Très souvent la personne qui pose cette question a elle-même une grande sensibilité et des perceptions qu’elle n’ose qu’entrevoir. Et la plupart du temps c’est quelqu’un qui s’intéresse beaucoup à la pratique soit du tarot, de la voyance, de la radiesthésie ou du magnétisme… quelqu’un qui voudrait se lancer mais ne sais pas comment se former, qui doute d’avoir la capacité de développer son don.

A ces personnes comme à toi, j’ai envie de répondre que je n’ai rien de plus spécial qu’une autre. Chacun a ses propres aptitudes et chacun peut développer son don. Il t’appartient de te faire assez confiance pour t’approprier ton propre chemin. Pour faire fi des remarques et jugements de ceux qui t’entourent. Il te faudra surtout faire un premier pas pour explorer ce qui te semble être le départ de ton chemin.


Je ne compte plus le nombre de mes clients qui me disent : « J’aurais adoré connaître les arcanes, avoir un don comme vous. Ça m’intéresse, mais je n’ose pas. »

Leur seule crainte véritable, c’est d’être ridicules.

Je leur réponds alors : « Offrez-vous un tarot. Avant la fin de la semaine, allez à la librairie et offrez-vous un jeu de tarot. Ouvrez-le, manipulez les cartes, observez-les apprivoisez-les. Vous verrez ce qu’elles vous diront. »


Mais qui sont mes clients au juste ?


On parle souvent de voyance, de cartomancie, de thérapies diverses, mais je vois assez peu de sujet ou l’on parle des consultants. Or ce sont eux le pilier de notre activité. Chaque échange est unique. Et lorsque l’on rentre en contact avec une personne, on a un aperçu de son intériorité. De ses questionnements, de ses peurs, mais aussi de ses ressources et de sa sagesse.

Je rencontre tous les jours des personnes de tous les âges, de tous les horizons. Et j’en apprends à l’infini sur les multiples possibilités de l’existence.


Moi aussi j'ai des peurs


Je t’avoue qu’au départ j’ai été inquiète. J’ai craint de faire rentrer dans mon cabinet des personnes douteuses voir parfois dangereuses. Des personnes qui auraient pu n’être pas très saines d’esprit.

J’ai eu quelques contacts sur les réseaux sociaux d’originaux, parfois quelques pépites comme cet homme qui m’a un jour envoyé les photos d’une dizaine de jeunes femmes en me demandant laquelle il doit aborder selon moi pour devenir son amant sans risquer de se prendre une veste.


J’ai également constaté qu’il existait une véritable addiction à la voyance. Certaines personnes passent leur temps à rappeler les praticiens, à les harceler parfois et y plomberaient tout leur budget. Ils engloutiraient toutes leurs économies si ils avaient le malheur de tomber sur des professionnels peu scrupuleux. Et j’ai aussi rencontré des personnes vulnérables. Mis parfois le doigt sur des arnaques.

Il y a quelques temps un monsieur est venu me voir plein d’espoir car plusieurs médiums d’un même cabinet sur le web lui promettaient un gain d’argent extraordinaire. Et ne le voyant pas arriver, il est venu me consulter afin que je lui donne de meilleures précisions. La charge m’est revenue de lui annoncer qu’il n’y aurait aucun gain et qu’il était en train de s’endetter à tenter de récupérer cette somme d’argent qui n’avait jamais existé.


Je me suis aussi retrouvée dans des situations peu banales et embarrassantes.

Un homme m’a demandé une fois un tirage général sur ses activités du moment. J’ai vu tout de suite qu’il y a beaucoup de bâtons. J’ai de suite perçu qu’il s’était lancé dans une nouvelle activité très lucrative mais qui comportait un risque… Il y avait quelque chose de l’ordre de la justice. Cela pouvait lui rapporter de plus en plus d’argent mais il ne devrait pas continuer… Mais pourquoi ? Pendant de longues minutes tout cela tournait dans ma tête. C’était totalement illogique ! Tout à coup mon interlocuteur a craché le morceau. Il comptait sur moi pour l’aider à vendre de la drogue sans se faire attraper ! Bravo Ophélie !

J’avoue que cette expérience m’a un peu refroidie sur le coup. Mais ça reste un souvenir cocasse. J’ai appris plus tard qu’il avait renoncé à ce projet et s’était lancé dans une formation pour exercer une profession beaucoup plus honnête.


Il y a aussi les réseaux maintenant! On y rencontre énormément de personnes. On ne compte plus les dragueurs compulsifs trop originaux sortis de nulle part que tu ne connais ni d'Adam, ni d'Eve, ni même de ta dernière colo en 1992 et qui te gratifient d'un "Cc, cv?" tous les quarts d'heure. Alors que toi, tu essaies juste de travailler.



Et puis il y a les poètes!

Ha les poètes...

J'ai hésité à t'en parler. Il s'agit d'hommes la plupart du temps souvent photographes avec ça! Ils déploient tout leur talent pour t'envoyer des photos floutées (trop galant!) de membres plus ou moins "virils" (selon leurs dires) avec le commentaire suivant "Alors la voyante! Tu la vois celle là?". Non seulement je la vois, mais je leur fais l'honneur de partager leur talent au grand chaman Adjudant de la gendarmerie qui transcendé par la grâce leur fait sur le champs une divine apparition!


Mais à côté de ça, j’ai rencontré des gens formidables ! Des mères de familles courageuses qui se lançaient dans de belles aventures professionnelles pour élever leurs enfants, des femmes qui sortaient de leur zone de confort pour s’élever, beaucoup de personnes âgées qui découvraient le véritable amour et qui s’y lançaient avec toute la fraîcheur de l’adolescence, des jeunes hommes déterminés à devenir des hommes de valeur… Soit une multitude de richesses. Beaucoup m’ont remplie d’espoir et de belles énergies.



Nous pratiquons un métier difficile, nous médiums, cartomanciens et artisans du bien-être, mais ce sont ces rencontres qui nous donnent foi chaque jour en ce que nous faisons. Et aujourd’hui, suite à l’une de mes dernières consultations au cabinet, il m’a semblé primordial d’adresser toute ma gratitude aux magnifiques personnes que je rencontre chaque semaine.

J’ai également participé ce week-end au salon ESSEN-CIEL du Bien-être à Niederbronn-les-Bains et rencontré des pépites parmi les exposants qui y étaient présents. Mon prochain article sortira le 4 octobre prochain et leur sera entièrement dédié. Je t’invite déjà à t’abonner à ce blog afin de ne rien louper.

Très belle journée à toi !

92 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout